UN WEEKEND A COPENHAGUE.

Il se dit que Copenhague est la ville la plus heureuse au monde… Et pour en avoir le coeur net, on a décidé de partir à la découverte de la capitale danoise et ses façades colorées, ses enseignes design et ses Couronnes qui te donnent l’impression de te ruiner à chaque fois que tu commandes un café. Car à l’instar du Royaume-Uni ou de la Suède, le Danemark n’est jamais passé à l’Euro et la Couronne danoise reste depuis 1875 la monnaie officielle du pays. Á ± 7,5 DKK l’€, t’auras compris que la note d’un simple repas affichera un montant à 3 chiffres, de plus que la vie à Copenhague est sensiblement plus chère que dans la majorité des pays plus au sud.
Mais alors, plus heureux que les autres, les danois ? En tout cas, nous, on l’a été !

cph1


L’arrivée à CPH.

1h30, c’est le temps de vol qui sépare Bruxelles de Copenhague. Autant dire la porte à côté pour un billet d’avion au prix assez raisonnable, voire bon marché. Tout dépend de la compagnie avec laquelle tu désires voyager. Une fois les pieds posés sur le tarmac de Københavns Lufthvan, la connection vers le centre ville prendra 15 minutes en train. Le ticket pour la gare centrale de Copenhague – Hovedbanegården – s’achète aux bornes prévues à cet effet dans le Terminal 3. Il y a évidemment d’autres solutions de transports et tu trouveras tous les détails en cliquant ici. Pour nous, le chemin de la gare vers notre hôtel se fait à pied et nous plonge sans rapidement dans l’ambiance de la capitale danoise. On passe devant le fameux parc d’attractions Tivoli puis, par quelques luxueuses artères commerciales avant de poser nos valises au Wake Up Copenhague. On ne s’attardera pas sur cet établissement à 180€/nuit où service et confort ne font pas partie du vocabulaire des tenanciers… On te l’a raconté il y a quelques lignes, Copenhague est une ville plutôt onéreuse et le tarif des hôtels est comparable à celui de Londres ou Paris. Celui-ci ne nous aura pas convaincu !

cph2


Nos coups de coeur.

Sans conteste, la vie sur deux roues nous plait particulièrement dans cette ville où l’infrastructure routière est pensée et conçue pour la cohabitation de tous les usagers avec un effort particulier pour la sécurité des cyclistes, majoritaires sur les routes. Du coup, c’est tout naturellement que nous avons loué une paire de vélos pour arpenter les différents quartiers de Copenhague. On a trouvé notre bonheur chez Copenhagen Bicycles pour 120 DKK/24 heures ( une quinzaine d’euros ). De plus, avec une réservation d’hôtel sur booking.com, nous avions reçu une réduction de quelques Couronnes dans cet établissement. Un bon deal sur les rives de Nyhavn, la carte postale par excellence de Copenhague, petit port coloré un poil trop touristique mais tellement photogénique, surtout tôt le matin ! Á quelques coups de pédales, on apprécie également Ofelia Plads où il est bon profiter du soleil avec vue sur sur l’Opéra dans l’un des nombreux transats mis à disposition gratuitement.
cph4

Autre coup de coeur, Torvehallerne, un food market où se mêlent spécialités danoises, légumes locaux, poisson frais, spécialités italiennes, un excellent sushi bar et même un fleuriste dans cette halle située à côté du Jardin Botanique qui, en parlant de lui, abrite des serres exotiques qui valent le détour ! Au nord-ouest, de l’autre côté du Queen Louise Bridge, le quartier de Nørrebro est hyper sympa. La Jægersborggade et ses charmantes boutiques ainsi que le cimetière Assistens – si, si – sont particulièrement agréables à découvrir sur la scelle d’un vélo. La météo de ce début d’été s’y prêtant, on a aussi dégusté une excellente glace à l’azote chez Istid.

cph5

Changement de décor radical dans une enclave industrielle sur la Flæsketorvet, ce qui semble être un ancien fish market regorge d’adresses prisées des locaux. Bars, cafés, restaurants, brasseries, on y trouve entre autre le Mikkeller General Store, brasserie et chocolatier local. Le petit et charmant Prolog Coffee Bar ou encore Noho, un bar trendy aux toilettes assez rock n’ roll. Initialement, on passait dans le quartier pour une toute autre raison. En effet, L’une des plus belle fresque de l’artiste belge Roa se tient fièrement sur l’une des façade de la Gasværksvej qui, depuis, est devenue un spot incontournable pour les amateurs de street art.

cph6
cph7

Coup de coeur ou pas, la cité autoproclamée de Christiana est un passage presque obligé pour toute personne un brin révolutionnaire mais surtout pour les amateurs et consommateurs de substances illicites. Dans les années 70, un groupe de hippies prend possession d’une caserne désaffectée et rédige une charte proclamant la liberté de ce qui deviendra une ville dans la ville. Aujourd’hui, C’qui se passe à Christiana reste à Christiana et il est préférable de ne pas immortaliser la visite car le commerce de canabis y est principalement géré par des gangs. Oui, à Christiana, tu peux tranquillement acheter de l’herbe – voire plus si affinité – sans, normalement, être inquiété par les autorités danoises tant que tout cela reste dans à l’intérieur de ses murs. En résumé, c’est une mini Amsterdam à ciel ouvert où se côtoient curieux, novices et habitués. Le petit plus, le skatepark qui accueille gratuitement les riders !

Enfin, beaucoup plus consensuel, le centre de Copenhague dégouline de boutiques de fringues et design typiquement scandinaves. Evidemment, la marque Hay y est confortablement installée et le premier étage de la Hay House offre une superbe vue sur la Amagertorv et sa magnifique fontaine. Au rez, le très stylé Café Norden et sa terrasse baignée de soleil. Mais si tu veux profiter d’une jolie vue sur la ville en sirotant un p’tit café, monte à l’Original Coffee Illum dont la terrasse offre un superbe panorama. Copenhague est une mine d’or pour les amoureux de design et au delà des adresses mainstream, ce sont surtout les boutiques plus confidentielles qui attireront un oeil averti. Impossible en quelques lignes d’en faire l’inventaire mais on a déjà regroupé nos spots préférés dans notre carnet d’adresse à découvrir ici.

Á savoir : La majorité des boutiques ferment assez tôt le samedi. Contrairement à de nombreuses villes où les enseignent allongent leurs horaires jusqu’à 19 ou parfois 20h, il est ici fréquent de voir les portes se fermer dés 17h. Et pour les commerces ouverts le dimanche, ca se passera généralement entre midi à 16h.

cph8


Heureux ou pas ?

On ne sait pas si Copenhague est véritablement la ville la plus heureuse au monde… Mais une chose est certaine, la qualité de vie de ses habitants y est assez élevée ! Aussi, Peu importe le quartier fréquenté, Nous avons croisé la route des gens frais, détendus, soignés, souvent discrets et pas toujours friendly mais rarement désagréables. Le respect des automobilistes pour les cyclistes est frappant… Attitude malheureusement marginale à Bruxelles ou Paris – par exemple – où la guerre des klaxons et des incivilités sévit du matin au soir. Certes 3 jours ne suffisent pas pour cerner et comprendre une ville, un pays… Mais on aura malgré tout eu l’occasion d’en goutter quelques saveurs. Et c’est au beau milieu du parc Kongens Have, entourés d’ados siphonnant des bouteilles de whisky en pleine aprem’ ou sur les rives de la Ofelia Plads, après avoir repêché ce gars totalement ivre au bord de la noyade que l’on a découvert une facette un peu moins glorieuse des danois. Après avoir lu quelques articles sur le sujet, l’alcool semble effectivement être un sérieux problème, surtout chez les très jeunes… Mais cette fausse note n’aura pas terni ce charmant weekend à Copenhague et on compte bien y revenir pour, cette fois, passer la porte de certains musées que la météo estivale nous a pousser à ajourner !

cph9

On t’invite à découvrir les bonnes adresses qu’on t’a ramenée, à t’inscrire au blog histoire de recevoir nos prochains articles par email et à t’abonner à notre instagram ! Aussi, comme à notre habitude, tu peux découvrir Copenhague en images à travers la vidéo ci-dessous !

Á très vite !


Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s