Du Louvre au Luxembourg

Si le port d’attache de Cecile est Londres, le mien est incontestablement Paris ! Sous un soleil de plomb ou une pluie battante, des lueurs de l’aube au coeur de la nuit, en tant que touriste ou résident, mon amour pour Paris a toujours été d’une fidélité inébranlable ! Et même si la capitale française brille en toute saison, c’est l’été qu’elle m’enchante. Cette période de l’année ne rime pas obligatoirement avec déferlement de touristes et trottoirs bondés… Une fois les congés scolaires arrivés, beaucoup de parisiens se pressent sur les routes en direction de la Bretagne, du sud de la France et au delà des frontières de l’hexagone. Quant aux hordes de touristes, elles ne seront agglutinées aux pieds de la Tour Eiffel, affalées sur les marches de la butte Montmartre ou plantées sur le parvis de Notre Dame qu’au beau milieu de la journée. Ce qui nous laisse tout le loisir  d’explorer les alentours du Louvre avant de passer Rive Gauche et de déambuler jusqu’au Jardin du Luxembourg. Cet été, à Paris, tu vas marcher !


louvre1

Point de départ de cette balade estivale, la majestueuse Cour Carrée du Louvre !

Sublimée par le soleil émergeant, elle entrouvre ses grilles au moment même où les premiers curieux se pressent aux guichets du Musée et s’agglutinent devant Mona Lisa, lasse de son succès. C’est d’ailleurs dans les immenses galeries encore orphelines de tout visiteurs que la balade commence. Car si la célèbre salle 6 de l’aile Dénon connaît l’effervescence dés l’ouverture, tu peux tranquillement visiter le reste du Louvre – ou du moins, une partie – assez peinard entre 9 et 11h.  Nos petites préférences, l’immense collection de l’Antiquité égyptienne côté Sully et l’ambiance des Cours Marly et Puget côté Richelieu.
En pratique,
le billet d’entrée au Louvre coute 15€ sur place et 17€ en ligne mais tu peux y entrer gratuitement chaque premier dimanche du mois, d’octobre à mars, ainsi que toute l’année si tu as moins de 26 ans et résident Européen. Á l’exception du mardi, Il est ouvert tous les jours de 9h à 18h et jusqu’à 21h45 le mercredi et le vendredi.

louvre2


Jardin, sculptures et Rive Gauche.

On salue le Louvre, direction le charmant jardin du Palais Royal en passant par la Place Colette et le Kiosque des Noctambules, une oeuvre d’art contemporain réalisée par l’artiste français Jean-Michel Othoniel. Ensuite, les sculptures et fontaines de Daniel Buren et Pol Bury nous emmènent jusqu’au Café Kitsuné, l’une des adresses préférées de Cecile. Le soleil matinal sublime le jardin mais c’est à l’ombre d’un des plus célèbres passages couverts parisiens que l’on continue la promenade, la Galerie Vivienne et ses jolies mosaïques avant de rebrousser chemin et traverser la Seine.

jardin

Depuis le 1er arrondissement de Paris, on a l’embarras du choix pour rejoindre l’autre rive du célèbre fleuve parisien. Pont Royal, des Arts, Neuf, Saint-Michel et leurs nombreux voisins… Nous, on profite du calme de cette matinée pour traverser l’île de la Cité et son minuscule Pont au Double qui lèche les pieds de la célèbre Notre-Dame. Certes l’activité touristique s’éveille peu à peu mais l’endroit n’est pas autant asphyxié qu’en aprem. L’occasion de martyriser ta carte SD et ramener quelques clichés de la Cathédrale et des berges maintenant arrosées de soleil. Derrière Notre-Dame, le jardin en offre d’ailleurs un très joli point de vue ! P’tit bout d’histoire, au beau milieu des pavés qui dessinent le parvis Notre-Dame se trouve le point zéro de Paris… En gros, c’est le point kilométrique 0 des routes quittant la capitale, dont on se sert comme référence pour le calcul des distances avec les autres villes de France. Un détail pour certains, quelques centimètres carrés incontournables pour d’autres.

jardin jardin

Une fois de l’autre côté, les parcours qui mènent au Jardin du Luxembourg sont nombreux… Mais une chose est certaine, se perdre dans les petites rues marquant la transition entre 5è et 6è arrondissement est obligatoire ! Aussi, les amoureux de pâtisseries se pressent chez Odette dont les choux à la crème, spécialité de la maison, se revendiquent les meilleurs de Paris. Une fois à l’orée du 6è, on passe par le rue de l’Hirondelle puis rue Saint-André des Arts et débouler dans un autre passage typique parisien, la Cour du Commerce Saint-André où les quelques terrasses accueillent les premiers client venus déjeuner. Parmi les adresses notoires, Le Procope, plus vieux café de Paris fondé en 1686 mais aussi le Relais Odéon. Perso, pour le repas du midi, on trouve plutôt notre bonheur dans la très animée rue de Buci. Oeufs, salades composées, poissons, pâtes, Burgers, la carte du Café Jade est variée et le rapport qualité prix assez correct. Si t’es plutôt planches de fromages et saumon fumé, tu trouveras ton bonheur à la Smiths Bakery. Et pour le dessert, c’est chez Amorino que ça s’passe ! Tous les établissements ne se valent pas et il faudra faire abstraction du cruel manque d’amabilité de certains serveurs pour apprécier le déjeuner… Mais dans ce quartier très vivant, les bonnes adresses ne manquent pas.

jardin

L’après-midi bien installée, il est temps de gagner le Jardin de Luxembourg, l’un des plus beaux de la capitale et très prisé tant par les jeunes familles que les bandes de potes et les mamies du quartier. Et c’est en flânant autour de l’Odéon que l’on aperçoit la silhouette du Sénat et du Palais du Luxembourg qui bordent, de l’autre côté de la grille grande ouverte, le bassin central. Si t’es d’humeur romantique, emmène ta moitié à l’ombre de la fontaine de Marie de Medici – instigatrice de la création du jardin du Luxembourg en 1612 -. Si t’es plutôt en mood sport, tu seras comblé du côté des terrains de basket et courts de tennis. Voilà un lien avec toutes les infos pratiques du jardin.

lux


Voilà 6 kilomètres de balade estivale que tu peux retrouver en image dans la vidéo ci dessous et dont l’itinéraire est indiqué sur cette map qu’on a créée rien que pour toi. Ouais on est trop sympa ! Aussi, n’hésite pas à te laisser emporter par la curiosité et à flâner à l’aveugle – mais toujours les yeux grands ouverts – ! C’est comme ça que l’on découvre l’âme d’une ville. On se retrouve très vite pour d’autres balades parisiennes et en attendant, on te donne rendez-vous sur notre Instagram. Surtout, n’oublie pas de t’abonner à owntheroads.org pour ne rien louper de nos prochains articles et bonnes adresses !

Tchao ! 


Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s