Un été à New York & Miami : Les préparatifs.

Croquer la grosse pomme comme de vrais new-yorkais, voilà le projet qui nous trotte dans la tête depuis presque un an ! Et pour le mener à bien, nous voulions poser nos valises à New York autrement que par les traditionnels City Trips de 4, 5 ou 6 nuits que l’on trouve dans les agences de voyages. Évidemment, rien ne nous empêchait de passer à nouveau la porte des voyagistes professionnels pour y organiser un plus long séjour mais on tenait à se démerder seuls et surtout, garder une part d’improvisation et trouver des bons plans une fois sur place. On a donc commencé à fouiller dans nos archives, à traîner sur des blogs, à récolter des infos et des conseils auprès de nos amis pour finalement aboutir à une feuille de route qui, comme le titre de l’article l’a si bien spoilé, inclus un crochet par Miami !

gardons à l’esprit que les préparatifs de ce voyage correspondent à des envies et disponibilités qui nous sont propres… N’hésite pas à puiser dans nos conseils mais n’oublie pas d’organiser avant tout un voyage qui te ressemble. Á chacun ses astuces et nous ne présumons pas organiser nos expéditions mieux que quiconque – Tu verras d’ailleurs qu’on a fait quelques bêtises – mais on te raconte, dans cet article, comment penser et préparer un voyage aux États-Unis. Du choix de la compagnie aérienne à la location de voiture en passant par la paperasse, l’organisation des différents points de chute et le budget à prévoir pour tout ça !

img_1567


• La paperasse obligatoire.

Pour entrer sur le territoire Américain, il y a quelques formalités à honorer avant de faire tes valises :
 Le passeport biométrique ou électronique en cours de validité. Il coûte 90€ ( En Belgique ) et est valable 5 ans.
 Le ESTA ( Electronic System for Travel Authorization ), il coute 14$ ( ± 13€ ) et est uniquement disponible ici après un long questionnaire à prendre très au sérieux ! L’imprimer n’est pas obligatoire mais mieux vaut malgré tout en avoir une copie dans la poche.
Les billets d’avion aller/retour prouvant la sortie du territoire US, qu’importe le lieu d’entrée et de sortie.


• Vols, logements et transports, on t’explique tout !

New York, c’est un coup de foudre sans cesse renouvelé et pour notre 5è rendez-vous avec la ville qui ne dort jamais, on voulait se donner le temps et les moyens d’en explorer toutes les facettes. Mais l’arrivée impromptue de Miami dans le planning a rendu l’organisation de celui-ci tantôt passionnante, tantôt complexe tant les possibilités sont nombreuses…
Voilà celles que nous avons choisies :

Le vol direct au départ de l’aéroport Charles de Gaule de Paris est opéré par Air France et les tarifs¹ proposés par la compagnie au moment de la réservation étaient plus avantageux que l’équivalent au départ de Brussels Airport. De plus, Pour les voyageurs au départ de Bruxelles, le billet de train pour Charles de Gaule est inclus dans le prix et tes bagages seront même pris en charge à la gare !
Deux erreurs à éviter si comme nous ton point de départ est Bruxelles ( ou la Belgique ) :
Effectuer la réservation sur le site airfrance.be et non .fr
Sélectionner Bruxelles comme point de départ et non Paris.
Si la première boulette n’a pas de conséquence catastrophique, la seconde ne te permettra tout simplement pas d’inclure le trajet en train au départ de Bruxelles ! Ca semble logique écrit comme ça mais nous, on y a simplement pas pensé…

• Le vol intérieur pour Miami au départ de New York est opéré par Delta Airlines. le crochet par la Floride a été un petit casse tête car une fois arrivés à JFK, il eut été possible d’embarquer directement sur un vol intérieur en direction de Miami… Sauf que notre arrivée à New York coïncide avec un évènement bi-annuel, le Manhattanhenge. Les 29 et 30 mai 2017, le couché du soleil s’alignera parfaitement dans l’axe de plusieurs rues new-yorkaise … Un phénomène que tout amateur de photographie se doit d’immortaliser ! Du coup, on a décidé de profiter de New York durant la première semaine et de nous envoler pour Miami plus tard pour y passer 9 jours.
On en reparle dans quelques lignes.

Le choix de la compagnie ne doit pas être anecdotique. La durée du vol pour New York au départ de Bruxelles ou Paris dure ± 8 heures et le prix du billet ne doit pas être le seul critère de sélection. En effet, le confort des appareils et les commodités varient d’une compagnie à l’autre. Á titre d’exemple, le prix de notre vol opéré par Air France comprend (Par personne) un bagage² en soute de 23kg, un bagage cabine, un p’tit déj’, un déjeuner et un repas ainsi que des boissons. Pour davantage de confort et d’espace, le siège « Plus » ou « Economy Confort » est un petit luxe non négligeable qu’on s’est offert pour un supplément de 50€ p/p.

La durée du vol intérieur en direction de Miami est de ± 3 heures. Le choix de la compagnie est ici moins important car opéré presque exclusivement par des compagnies américaines dont les tarifs diffèrent peu les uns des autres.

img_1567

¹Les tarifs des vols évoluent jour après jour, parfois d’heure en heure en fonction de la compagnie, du calendrier, de la demande… Il est préférable de réserver les billets d’avions ± deux mois à l’avance et si tu réserves en ligne, jette un oeil sur les sites de booking après 1h du mat’, il n’est pas rare que les prix fondent une fois l’affluence de la journée retombée.
²Au moment de rédiger ces lignes, les conditions relatives au contenu des bagages cabine risque d’être modifiées. En effet, les Etats-Unis étudient la possibilité d’interdire les ordinateurs portables et tout autre appareil électronique plus gros qu’un smartphone ou une tablette sur tous les vols en provenance d’Europe.

• Loger à New York et Miami sans se ruiner.

Maintenant que les vols sont bookés, il faut penser à se loger ! Si Miami fait partie du top 10 des villes les plus chères des USA, New York culmine quant à elle en tête du classement, juste derrière San Francisco. Y séjourner 30 jours dans des chambres d’hôtel n’est pas à la portée de toutes les bourses et nous avons dû faire preuve d’un peu de pragmatisme pour accorder les violons de nos envies et de notre budget. Une des solutions est de fouiller sur airbnb¹ et de réserver une chambre ou un logement à la semaine. En effet, la plupart des hôtes offrent des réductions si tu optes pour un séjour de 6 ou 7 nuits². Ainsi, une grande partie de nos points de chute sont des chambres privées chez des habitants qui, avouons le, ont fait de la location de leur pièce vacante un business certainement très rentable. Mais il faut aussi se faire plaisir et tant à New York qu’à Miami, on s’est offerts quelques arrêts dans des hôtels très sympas. The Hall Hotel South Beach pour deux nuits à Miami et The Standard High Line pour une nuit à New York. Reste à l’heure actuelle à trouver un logement aux alentours de Key West et quelques nuits à New York mais pour le coup, on fait confiance à notre app Hotel Tonight dont on t’a déjà parlé ici.

 Á New York et surtout au coeur de Manhattan, c’est très difficile de trouver un logement abordable. Il est préférable de rechercher une chambre privée à Brooklyn, plus particulièrement à Williamsburg, Greenpoint et aux alentours de Dumbo. Les tarifs y sont nettement moins élevés, les quartiers beaucoup plus branchés et Manhattan y est parfaitement desservie par le métro. L’esprit de notre voyage étant de vivre comme de vrais new-yorkais, c’est une formule qui nous correspond parfaitement.

Á Miami, l’offre de logements entiers est plus importante et moins onéreuse qu’à NewYork. Cependant, il faut bien comprendre ce que « logement entier » signifie… Si certains hôtes proposent effectivement un appartement ou une maison à louer, beaucoup d’autres mettent en location un petit bungalow au fond du jardin. Certes le logement est privatif et bénéficie même souvent d’un emplacement de parking mais on a vu beaucoup de taudis à 80, 100 voire 150€ la nuit.

 Dans les deux villes, les tarifs des hôtels grimpent rapidement, surtout en ce début d’été et ce généralement jusqu’à mi Septembre. Cependant, on a trouvé de bons deals sur des comparateurs en ligne. Á titre d’exemple, nous avons booké deux nuits à l’hôtel The Hall South Beach sur roomsxxl.be pour un total de 220€ quand la réservation sur le site propre de l’hôtel nous aurait été facturée presque 300€. Il n y a pas de petites économies !

img_1567

¹Le couchsurfing peut également être une solution…
²Les tarifs affichés sur les annonces varient selon le calendrier et tous les hôtes ne proposent pas de réduction pour une location à la semaine. Certains optent pour une remise sur une location weekend, d’autres pour un mois…

• Quid des transports ?

S’orienter à New York est d’une simplicité presque enfantine. Les Avenues sont tracées de downtown à uptown ( Sud > Nord ), les rues y sont perpendiculaires et indiquées W/E selon qu’elles soient situées à l’Ouest ou l’Est de la 5th Avenue. seul le Lower Manhattan ne répond pas à ces critères, les rues ont échangé leur numéro pour des noms plus sexy et la cartographie y est plus bordélique.

Le métro circule h24, 7 jours sur 7 et connecte 468 stations pour 24 lignes. Avec un ticket vendu un peu moins de 3$, c’est le moyen de transport le plus abordable et efficace pour te déplacer.

→ Si t’es claustrophobe, tu préféreras le célèbre Yellow Cab. La prise en charge est de 2,50$ et le montant de la course se règle soit en cash, soit par carte de crédit. N’oublie pas le tip ( pourboire ) de ± 15/20% du montant de la course.

→ Depuis quelques années, la ville de New York a emboîté le pas des autres métropoles avec les CityBike, équivalent des Villo! bruxellois, Vélib’ parisiens ou Santander Cycles londoniens. Pour avoir testé le deux roues à New York lors de notre dernier séjour, on préfère te prévenir: à Manhattan, la voiture est reine ! Si pédaler sur les chemins de Central Park est très agréable, la rue devient un terrain de jeu nettement plus dangereux pour les cyclistes !

Du Côté de Miami, on a opté pour la location de voiture. Un détour par Orlando et Disney World mais surtout la magnifique route qui relie Miami à Key West seront plus confortables en Beetle cabrio qu’encastré dans un bus pendant des heures. Tu trouveras tout type de véhicules sur les sites de location. De la Smart riquiqui au bulldozer familiale en passant par les sportives, le choix est vaste !

→ La location de voiture est assez simple, la nôtre a été effectuée sur sixt.be mais tu peux aussi te rendre dans une agence sur place. Il existe nombre d’enseignes et selon la bonne expérience d’un ami,  Hertz, Alamo, Dollar, Budget et Thrify font partie des meilleures.

→ Inutile de rappeler que le permis de conduire est obligatoire… Mais pas uniquement celui à l’effigie de ton pays de résidence. Aux USA, les lois varient d’un état à l’autre mais en Floride, la possession d’un permis de conduire international est obligatoire. Si la police venait à te contrôler, seule cette licence est valable aux yeux de l’officier. Ce permis international coûte 30€, est valable 3 ans et est délivrée au centre administratif de ta commune.

img_1567


• Et le budget dans tout ça ?

Á l’exception de nos road trips estivaux, La majorité de nos voyages se font rarement en haute saison…  Pas de quoi dévaster notre portefeuille. Mais cette année, pour des raisons évidentes de disponibilité – on n’est pas encore des voyageurs à plein temps et les congés sont moins fréquents que les journées de travail – on part un mois à l’aube de l’été. Autant dire que les dépenses inévitables sont nettement majorées ! En résumé, voilà ce que nous coute nos 30 jours sur la côte Est des Étas-Unis, toutes taxes et frais divers inclus :

Les inévitables.
A/R Paris > New York : 1250€ ( ± 1000€ hors extras )
A/R New York > Miami : 330€
 Renouvellement de passeport : 90€/p. 
 Renouvellement Esta : 13€/p.
Permis de conduire international : 30€
Belfius Assistance ( Assurance internationale ) : 60€/an

Les logements.
AirBnB New York : 780€ ( 9 nuits ) // 738€ ( 8 nuits )
 Hôtel à Miami : The Hall South Beach Miami, 220€ ( 2 nuits )
 Hôtel à New York : The Standard High Line, 330€ ( 1nuit ). Oui, on a craqué !
Hôtel à Orlando : 180€ ( 1 nuit )

Les petits plus.
Location de voiture : 260€ ( 8 jours )
 Chauffeur privé New York > JFK ( parce que le dernier jour t’as plus envie de te prendre la tête ) : 60€
 Les activités sur place : impossible à chiffrer 😉


• Avant de finir…

Tu connais l’essentiel et peut-être un peu plus pour planifier ton voyage sur la côte Est des États-Unis. On espère t’avoir donné quelques idées et on te racontera le voyage une fois sur place ( ou au retour, c’est selon ). Avant le point final, on te file quelques liens bien utiles et quelques conseils lecture pour approfondir ton exploration !

→ Connections.be, agence de voyage spécialisée USA.
→ Booking, Liligo et Trivago, pour des réductions sur les hôtels partout dans le monde.
→ Trip Advisor, Yelp et les forums du Guide du Routard pour des conseils avisés de voyageurs.
→ Foursquare et Hotel Tonight, les apps qui te disent où manger, sortir, dormir.
→ La MTA app pour que le métro new-yorkais te suive partout et la Miami Dade Transit app pour celui de Miami.

→ « Miami et les Keys » – National Geographic.
→ « New York » – National Geographic.
→ « Brooklyn l’essentiel » – Éditions Nomades.
→ « Comprendre New York » – Éditions Larousse.

On se retrouve dans le prochain article et en attendant, viens nous voir sur instagram et facebook et n’hésite pas à visiter notre page Tips & Stuff pour nos bons plans shopping, restaurants, bars, hôtels, balades et endroits super cools !

See y’all !

Ju.


Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s