Roadtrip 2016: « petit » détour par Barcelone !

Le voyage change de couleur !

Une fois de l’autre côté des Pyrénées, une ambiance estivale nous enivre et notre roadtrip respire enfin les vacances ! Après une nouvelle et courte nuit dans la voiture à Biarritz, on s’offre une chambre au Yurbban Trafalgar de Barcelone, un charmant hôtel qui nous avait conquis lors de notre première visite dans la capitale Catalane en Avril dernier.

Il y a des hôtels où l’on passe la nuit par défaut et d’autres qu’on ne voudrait jamais quitter. Le Yurbban, c’est un peu plus qu’une bonne adresse, c’est un lieu qui nous ressemble, à la fois sobre et sophistiqué, moderne et chaleureux. On y apprécie le confort et l’espace qu’offrent les chambres, certaines avec terrasse privée ! On adore le rooftop, sa {mini} piscine, ses excellents cocktails et sa vue panoramique sur Barcelone. C’est donc avec un plaisir non dissimulé que nous y posons nos valises et offrons quelques jours de repos à Kloë {La voiture}.

p2530595

P2540129.jpg

Barcelone est devenue au fil des années une destination incontournable des amateurs de City Trips. On avait un peu tardé à lui rendre visite et notre Tour de France est l’occasion parfaite pour l’explorer d’avantage. Á quelques pas du Yurbban, le Passatge Sert nous conduit à une multitude de ruelles où le linge sèche sur les balcons de façades colorées {et parfois poussiéreuses}. La charmante Plaça de Sant Pere abrite quelques bonnes adresses telles que Santa Piadina, une petite cantine proche du take away qui propose d’excellentes piadina pour quelques euros. Sur la route menant au Parc de la Ciutadella, un petit stop au Montana Shop s’impose. Dans la galerie, les amateurs de Street Art pourront y apprécier les expositions d’artistes émergents. Du côté de la Plaça de Caterina, le marché éponyme vaut le détour. Sur les étals, poissons, crustacés, fromages, légumes et fruits frais se bousculent. Et tout ça ouvre l’appétit ! Du coup, direction la Casa Alfonso histoire de déguster quelques délicieux tapas avant de retrouver la fraicheur de notre chambre pour une vraie nuit de sommeil !

p2530637

p2540036

Du Parc Güell à la Barceloneta.

Á Barcelone, il y a des incontournables… Au même titre que de la Sagrada Família, la Casa Míla ou la Casa Batlló, même si on est pas de grands fans du style Gaudí, une visite au Parc Güell s’impose ! Sur place, les dizaines de touristes japonais brandissent avec fierté leur selfie stick et la balade se transforme rapidement en parcours du combatant pour trouver quelques centimètres carrés de solitude… Attention, l’entrée est payante et restreinte afin d’éviter un afflux de visiteurs trop important. Il est préférable de réserver le billet en ligne pour s’assurer un accès au parc à l’heure souhaitée. Les alentours sont moins prisés et au détour d’un sentier, un musicien « de rue » joue du Hang. L’ambiance est plus détendue, presque zen.

p2540087

p2540060

La visite terminée, nous décidons de redescendre à pieds vers la Barceloneta en passant par Grácia, un quartier agréable à l’ambiance presque villageoise loin de l’agitation touristique. On se perd dans les petites rues presque piétonnes de Grácia et le hasard nous mène à La Besnéta, une jolie patisserie spécialisée dans la réalisation de produits vegans. Bien sur, on goute ! Cecile choisi un excellent Red Velvet Cake… Quant à moi, je me laisse tenter par quelques somptueux cookies. Toujours en direction de la célèbre plage de Barcelone, on quitte Grácia et découvrons un petit jardin caché, le Jardines De La Torre De Les Aigües. Emprisonné entre 4 murs, il se transforme en plaine de jeu et piscine à ciel ouvert lors des fortes chaleurs estivales.

P2540110.jpg

P2540116.jpg

Après quelques heures de marche et un bref passage à l’hôtel, la Barceloneta nous tend enfin les bras ! La balade en bord de plage est agréable et rafraichissante. Tout le charme de Barcelone est là ! Une métropole ou se mélangent histoire et modernité, culture et farniente, du bain de soleil sur la plage au musée d’Art Moderne en passant par une virée shopping avant de passer une bonne partie de la soirée à boire des coups et déguster quelques Patatas Bravas entre potes. La vie nocturne n’est pas en reste. On en aura la preuve au Silken Diagonal Hôtel, un établissement un peu excentré installé dans un quartier en pleine mutation. Le rooftop du Silken Diagonal est pris d’assault par les organisateurs du Sónar Festival pour une mise en bouche électronique au bord de la piscine de l’hôtel. En tant que clients, on regrettera par contre les 25€ à débourser pour profiter de la fête… Ouais,  j’vous ai pas dit, après 2 nuitées au Yurbban, on a décidé de prolonger notre séjour catalan avant de reprendre la route vers la côte d’Azur. Et faute de chambre disponible dans notre désormais hôtel préféré, on a fait appel à notre joker, Hotel Tonight ! Une app parfaite pour dénicher des chambres last minute dont on vous a déjà parlé ici.

Capture-d’écran-2016-09-18-à-15.35.08.jpg

IMG_1505.jpg

Dernière journée avant le retour sur les routes françaises.

Voyager en voiture, c’est s’offrir une liberté totale. Nous n’avions pas prévu de rester 4 jours à Barcelone mais l’atmosphère y est trop agréable pour ne pas en profiter encore un peu ! Pour faire court, on est pas fans du Silken Diagonal… Immense hôtel glacial et sans âme, on le rangera dans la catégorie « à oublier » !
Avant de reprendre la route qui nous expédiera directement vers la Côte d’Azur, on décide de flâner un peu dans les quartiers El Gotic et El Raval. Depuis notre arrivée, on s’applique à éviter La Rambla et sa horde de touristes… Mais la tâche est ardue lorsqu’on se balade dans les rues et ruelles adjacentes ! On ne s’étendra cependant pas sur l’intérêt tout relatif que représente la fameuse Rambla… El Gotic et El Raval abritent {entre autres} le Musée d’Art Contemporain, le Palais Güell, la Catedral de Barcelona et la Basílica de Santa Maria del Pi. Tant d’incontournables que l’on retrouve sans peine sur les pages des guides touristiques. Nous, on se concentrera plutôt sur quelques adresses qui font notre bonheur : Le Bar Oviso qui sert de délicieux tapas et tortilla, la galerie d’art urbain Base Element et le glacier Amorino, enseigne internationale réputée pour ses préparations 100% naturelles et biologiques. 

P2540216.jpg

P2540123.jpg

Toute bonne chose a une fin…

Kloë trépigne d’impatience à l’idée de martyriser le bitume, on ne va pas la faire languir d’avantage !
On se retrouve dans un prochain article pour vous raconter c’qui s’passe du côté de la French Riviera !

Ju.

 

 


Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s