Un roadtrip, ca se prépare… Mais pas trop.

En 2011, mes premières économies m’emmènent à New York, rêve de gosse devenu réalité et que je renouvellerai 3 fois ensuite… Mais bien que l’autre côté de l’Atlantique avait tenu nombre de ses promesses, j’avais besoin d’un peu plus d’improvisation, un peu plus « d’aventures » sans être obligé de me taper 8 heures d’avion. En septembre de la même année, au départ de Bruxelles, j’ai pris la route sans destination précise… Juste une envie de dépaysement sur 4 roues ! Une aventure réitérée chaque année dont je vous explique le déroulement et la préparation à travers les lignes subséquentes.

bibir2

Banquette arrière, camping et hôtels 4 étoiles.

Contrairement aux plus récents, mes premiers road trips étaient totalement improvisés. Partir sur un coup de tête un doux matin d’été, dormir dans la voiture, sur un parking en bord de plage ou le long d’une route de montagne, la liberté ! Aujourd’hui, on voyage en couple, ce qui implique un minimum d’organisation. Si Cecile s’accommode parfaitement du siège passager en guise de paillasse, moi j’suis plutôt banquette arrière et nuitée dans le coffre. Pour éviter de me démolir le dos, j’embarque un coussin de chaise longue ou quelques tapis de camping en plus des inévitables coussin, couverture et/ou sac de couchage. Il existe également des matelas gonflables spécifiques pour banquette arrière mais c’est un budget supplémentaire à prévoir. Au fil du temps, on a aussi pensé à occulter les fenêtres afin de nous assurer un minimum d’intimité. Quelques feuilles de carton noir découpées aux dimensions des vitres nous protègent des regards extérieurs. Sauf qu’après 3 ou 4 nuits recroquevillés dans l’habitacle d’une citadine, à nous débarbouiller tant bien que mal dans la fontaine du village, sous la douche glacée d’une plage voisine ou dans les toilettes d’une station service miteuse, on a parfois besoin d’environnements plus douillets, histoire de se requinquer !

douche

L’idéal est de combiner 2 nuits en voiture, 1 nuit à l’hôtel (ou chambre d’hôte) , 1 nuit en camping  et ainsi de suite… Une application très utile pour repérer des hôtels à bon prix est Hotel Tonight. Cette app’ nous a souvent permis de réserver une chambre en dernière minute dans de très beaux établissements tels que The Hub Hotel à Milan, le Hi Hotel à Nice ou The Hoxton Holborn à Londres. Le principe est simple, les hôtels dont le taux de réservation n’est pas maximum mettent à disposition la/les chambre(s) encore disponible(s) sur l’application à des tarifs revus à la baisse. Attention toutefois aux hôtels marqués « Basic », ils peuvent vous réserver de mauvaises surprises 😉 .

IMG_1288

Repérer les aires de repos et prévoir des points de chute.

Seul, je partais à l’aventure et j’ai parfois été contraint de passer la nuit sur des parkings isolés et pas toujours très accueillants. Voilà pourquoi il est important de prévoir des points de chute en guise de backup. Sur My Maps de Google, on prépare un itinéraire approximatif sur lequel on y enregistre nos points d’intérêts, les villes, les lacs, les routes qui nous font envie et quelques bonnes adresses... De là, il suffit de survoler les environs et de noter les parkings, aires de repos et campings à proximité. On a également la chance d’avoir des amis très accueillants un peu partout en France et en Suisse, ce qui nous permet à la fois de leur rendre visite et de ménager notre budget. Mais pour être honnête, notre plus grand plaisir reste de stationner au hasard une fois la nuit tombée et d’ouvrir les yeux le lendemain matin sur des paysages fantastiques !

slipinthecar

capdail

Quel budget ?

Partir en road trip c’est aussi une manière de voyager à budget réduit… Evidemment, chacun agencera son portefeuille en fonction de ses économies et on peut difficilement avancer un montant précis tant les éléments à prendre en compte sont nombreux. En ce qui nous concerne, au cours des quelques mois qui précèdent le départ, on se concocte une « cagnotte voyage » qui sera surtout utile pour le carburant, les éventuels péages et les petites dépenses quotidiennes. On réserve les cartes bancaires pour les hôtels et imprévus. À titre informatif, Le dernier road trip en date nous a approximativement coûté 400€ en carburant pour 3500km à travers des routes de campagnes, montagnes et agglomérations. 

It’s up to you !

Pour tout le reste, votre libre appréciation fera le boulot. Si vous avez des doutes sur la route à prendre, faites comme nous, scindez votre trip en différentes étapes de 3 à 5h de route/jour et reliez les en saupoudrant le trajet de quelques pauses. Une fois l’étape atteinte… Bah faites-y ce que vous voulez ( J’vais pas vous tenir la main non  plus 😉 ).
Les options actuelles de certains GPS permettent de vous laisser guider sur des « itinéraires découvertes« … Nous, on lui demande simplement de nous éviter les autoroutes et sections à péage tout en gardant notre « To Do List » à portée de main. Mais le meilleur moyen de voyager, c’est aussi d’avancer au feeling, quitte à se paumer dans la nature. Renseignez vous toutefois sur les réglementations de circulation en vigueur dans les villes que vous comptez visiter. Par exemple, Zermatt (Suisse) est interdite aux voitures et tout autre véhicule motorisé. Lors de ce premier road trip, accordant une confiance aveugle à mon GPS, j’ai flirté avec une amande salée une fois arrivé à l’entrée de Zermatt au volant de ma voiture !

Vous voilà désormais armés des quelques conseils pour entamer votre premier road trip !

Bonne route !

Ju.

 

 

 

 


Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s